Pourquoi acheter sa résidence principale sans plus attendre

Il est vrai que bons nombres d’articles vous incitent où vous inciteront à ne surtout pas vous lancer dans un tel projet actuellement. Conjoncture oblige !

 

Pourtant, il n’y a rien de plus pertinent, de plus avisé et intelligent que de devenir propriétaire de sa résidence principal, est le plus tôt sera le mieux. Difficile à croire!

 

Démonstration.

 

Considérons une espérance de vie de 78 ans pour les hommes ainsi que 85 ans pour les femmes (source http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATnon02229).

 

Considérons que l’on quitte le cocon familial à l’âge de 25 ans.

 

Se qui nous donne donc 53 ans de paiements de loyer pour les hommes et 60 ans de paiement pour les femmes.

 

Pour des raisons de simplicité, nous utiliserons la moyenne de ces deux durées. Ceci donne une moyenne d’année de paiement de loyer à 56, 5 années.

 

Regardons cela d’un peu plus près et comparons l’épargne réalisée dans les différents cas de figure pour une même surface de 100m2.

 

 

 

Cas d’un couple locataire :

 

Prenons un loyer bas au mètre carré en Ile de France de 10 € (Source http://www.lacoteimmo.com/) soit pour 100 m2 de 1000 € / Mois.

 

Montant dépensé en 1 ans : 1000 x 12 = 12000 €

 

Cumul des loyer payés durant leurs vies : 12000*56,5 = 676 800 €

 

Patrimoine en fin de vie : Zéro

 

A noter que dans ce petit calcul et ce pour simplifier les calculs, nous ne prenons pas en considération l’inflation annuelle des loyers.

 

Cas d’un couple ayant acheté sa résidence principale :

 

Basons- nous sur une maison d’une surface de 100 M2 pour un montant de 250000 € tout frais inclus.

 

Prenons un taux moyen en Ile de France de 3,65% sur 25 ans (source http://www.meilleurtaux.com/credit-immobilier/barometre-des-taux.html?zo...).

 

Ceci donne une mensualité de 1271,76 € par mois

 

Montant dépensé en 1 ans : 15 261,12 €

 

Mensualités remboursées durant leurs vies : 15261*25= 381 528 €

 

  

 

 

 

Tout ceci montre, aussi imprécis que soit ces calculs, qu’il ne s’agit plus de faire un choix entre propriétaire et locataire ; mais bien de faire une réel économie durant sa vie.

 

En effet, dans le cas d’une location, le couple à la fin de sa vie aura donc déboursé 676 800€ alors que dans le cas d’un achat le total des remboursements sera de 381 528€.

 

Soit une différence de 295 272 €. En d’autre termes, une seconde maison. 

 

Et ceci toujours en ignorant l’inflation supporté chaque années par les locataires.

 

Conclusion : Conjoncture ou pas,  il n’y a aucune raison de ne pas se lancer à devenir propriétaire de sa résidence principale au plus vite.

 

Qu’attendez-vous ?